Calais, février 2016.


Entre les rats, les ordures et les ronces, ils sont des dizaines de bénévoles bretons à nettoyer tous les jours la « jungle » de Calais. Face à l’omniprésence des volontaires anglais sur le terrain, la jeune association rennaise utopia56 affiche ses objectifs : recruter des bénévoles français envieux de rendre ce lieu « un peu plus décent » selon les mots de son président, Yann Manzi.


Rendez-vous sur le site de l'association : Utopia56

info
info
info
info
info
info
info
info
info
info
info
Using Format